A la Une

L’année débute et la semaine de la classe inversée, la CLISE pour les initié-es, nous ouvre de nouveaux horizons pédagogiques et de formation. Dans la grisaille de l’hiver, des projets de profs bousculent d’autres profs, interrogent les pratiques et pensent déjà à l’école de demain. La classe inversée si elle ne constitue pas un changement radical nous permet en tout cas de penser l’activité et la construction des apprentissages autrement. Retrouver le goût de débattre s’allie à la volonté de construire pour et avec les élèves des situations de travail différentes.